DJUL.

 

 

 

 

 

Tu t'en es allé courir.

 

Tu t'en es allé.

 

Trop vite.

 

Trop vite tu es parti.

 

Sans crier.

 

Sans crier gare.

 

 

 

 

 

On n'a pu qu'à l'injustice crier.

 

Après ce terrible coup reçu.

 

Les spectateurs se sont tus.

 

L'homme en noir a sifflé.

 

 

 

La porte du vestiaire s'est refermée.

 

Les projecteurs se sont éteints.

 

La nuit est tombée soudain.

 

Le stadium s'est vidé.

 

 

 

 

 

Tu t'en es allé courir.

 

Tu t'en es allé.

 

Trop vite.

 

Trop vite tu es parti.

 

Laissant un vide.

 

Laissant un vide sur notre calendrier.

 

 

 

 

 

De battre ton cœur pour nous,

 

Dans l'Espérance de Naisey,

 

A jamais ne peut s'arrêter,

 

Ta présence, Djul, reste plus forte que tout.

 

 

 

Dans nos têtes étoilées,

 

Djul, mon ami, mon poteau,

 

Djul, notre compagnon, notre frèrot,

 

Ton souvenir ne peut s'étioler.

 

 

 

07/01/2018

 

Mariage plus vieux...

Evènement de premier plan : samedi 30/09/17, c'est IMPORTANT de le dire, Djoul n'a pas manqué l'occaz... Pour signer, OUI, en mairie, son engagement avec Mickaela...                                                                      Au second plan leurs supporters...