Ce jour de reprise en cette année 2018, n’est pas une reprise comme les autres. 

Comme vous le savez tous,

DJUL nous a subitement et brutalement quitté.

 

Il laisse sa femme, sa famille, et nous, ses coéquipiers et amis dans une grande tristesse.

 

DJUL était un passionné de  football et chacun d’entre nous a pu apprécier à sa juste valeur sa grande gentillesse et ses qualités sportives.

Il va terriblement nous manquer.

 

Pour nous ses coéquipiers et amis nous nous devons de continuer de  faire  vivre cette passion qui l’habitait.

A nous désormais de lui rendre hommage et d’adopter chacun a sa manière une « DJUL - ATTITUDE. »

 

DJUL nous a laissé physiquement, mais il demeure en nous a jamais et nul doute que son esprit nous accompagnera et nous portera pour relever de nouveaux défis.

 

L’ESN n’aura pas eu le temps de lui signifier sa reconnaissance mais elle fera ce qu’il faut pour que sa mémoire soit honorée régulièrement.

Nous aurons l’honneur de LE porter sur nos épaules (par l’intermédiaire d’un maillot floqué « DJUL ») ou alors nous lui signifierons notre chagrin (par le port d’un brassard noir).

Nos victoires et nos buts n’auront pas la même saveur mais lui seront dédiés.

Pour cette fin de saison, peut être aurons-nous besoin de nous recueillir, seul ou collectivement,1 minute avant chaque match ou chaque entrainement.

 

Ce ne sera facile pour personne, mais il faut vivre et nous dire qu’en pratiquant notre sport, c’est un peu de « DJUL » qui joue à travers nous.

 

 

Je vous adresse à présent les remerciements de la famille :

 

« Nous avons été très touchés par toutes ces manifestations d’affection, de gestes forts, de mots réconfortants en provenance de tous ses coéquipiers

et dirigeants de l’ESN, sa deuxième famille, tellement il était passionné de football.

Merci à vous tous, nous savons que vous penserez à lui rendre hommage dans les prochains matchs.

Il sera près de vous pour vous porter chance, car aujourd’hui il est dans le cœur de tous ceux qui l’aimaient.

Salutations sincères à l’ESN et amis.

Christelle, Bernard, Clement, Mickaella. »

 

 

Je terminerai, en vous demandant de vous rapprocher les uns des autres , et recueillons nous un instant en pensant à tout ce que nous avons partagé avec lui.

 

 

 

 

 

 

DJUL.

 

 

 

 

 

Tu t'en es allé courir.

 

Tu t'en es allé.

 

Trop vite.

 

Trop vite tu es parti.

 

Sans crier.

 

Sans crier gare.

 

 

 

 

 

On n'a pu qu'à l'injustice crier.

 

Après ce terrible coup reçu.

 

Les spectateurs se sont tus.

 

L'homme en noir a sifflé.

 

 

 

La porte du vestiaire s'est refermée.

 

Les projecteurs se sont éteints.

 

La nuit est tombée soudain.

 

Le stadium s'est vidé.

 

 

 

 

 

Tu t'en es allé courir.

 

Tu t'en es allé.

 

Trop vite.

 

Trop vite tu es parti.

 

Laissant un vide.

 

Laissant un vide sur notre calendrier.

 

 

 

 

 

De battre ton cœur pour nous,

 

Dans l'Espérance de Naisey,

 

A jamais ne peut s'arrêter,

 

Ta présence, Djul, reste plus forte que tout.

 

 

 

Dans nos têtes étoilées,

 

Djul, mon ami, mon poto,

 

Djul, notre compagnon, notre frèrot,

 

Ton souvenir ne peut s'étioler.

 

 

 

07/01/2018

 

Mariage plus vieux...

Evènement de premier plan : samedi 30/09/17, c'est IMPORTANT de le dire, Djul n'a pas manqué l'occaz... Pour signer, OUI, en mairie, son engagement avec Mickaela...                                                                      Au second plan leurs supporters...